Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

4
 
Le Capitaine Moussa Dadis Camara doit comprendre que demander de protection ou de conseils au Général Konaté c’est comme demander a un sourcier qui a mangé ton premier enfant, des conseils pour guérir ton deuxième et dernier enfant malade.

Inédit et Confidentiel : Si les vœux du Président par Intérim se réalisent, le nouveau domicile du « boucher » de Koulé, sera le pays de Soundiata Keita.


Pourquoi cette relocation politique du commanditaire des massacres du Stade du28 Septembre 2009 ?


Le Capitaine Moussa Dadis Camara est-il plus dangereux éloigné que proche de la Guinée ?


Le Président par Intérim a-t-il plus confiance au Général Amadou Toumani Touré que le président du pays des intègres, Blaise Compaoré ?


Ce sont, au tant de questions parmi des centaines d’autres qui viennent à l’annonce de ce transfert politique qui a le parfum d’une escale technique pour le TPI.


Selon l’entourage de l’heureux bénéficiaire du malheur de Dadis Camara, il existe une très grande suspicion sur les vraies intentions du Président Blaise Compaoré. Il n’y a pas de confiance totale entre le Président du Faso et le Général Konaté.


Rappelons Blaise Compaoré avait dit que « si Dadis ne rentre pas en Guinée, alors le Commandant Claude Pivi s’emparera du pouvoir ». C’est bien connu, entre Dadis et Konaté, Compaoré préfère le premier (Dadis).


En effet, dans l’entourage du Général Konaté, on se méfie du président du Faso, surtout après la détérioration politique en Côte d’Ivoire dont Compaoré était le négociateur des accords qui ont conduit à la relative accalmie des dernières années.


On soupçonne le Président du Faso de se servir de la carte Dadis pour faire des pressions politiques et économiques sur le Général Konaté. Blaise Compaoré qui a déjà gagné des concessions économiques énormes sous l’ère Dadis, voudrait plus.


Le transfert politique du Capitaine Dadis au Mali, débarrasserait le Général Konaté des griffes politiques et mafieuses de Compaoré. Le Président par Intérim aurait ainsi les mains plus libres dans sa magouille politique qui vise à prolonger la date des élections pour 12 mois, le temps de voir ce qui est faisable politiquement.


Par ailleurs, comme dit ce proverbe africain : quand tu as une vache ennuyante qui détruit le champ de riz, il vaut mieux l’avoir attachée non loin du champ que d’être libre loin du champ.


Si le Capitaine Moussa Dadis Camara est transféré au Mali, il est plus facilement « surveillable » que quand il est loin au Burkina Faso. Le Mali est avant tout un pays mandingue de l’origine ethnique du Président par Intérim. Au Mali, l’affinité ethnique aidant, il y aura des millions d’yeux et d’oreilles sur Dadis.


Aussi, comme Charles Taylor, le Président Moussa Dadis Camara, quelque soit le temps qu’il sera encore libre, terminera au Tribunal Pénal International (TPI) à La Hague. Le Président Malien qui est dans son dernier mandant comme président et qui a dit qu’il n’a jamais l’intention de torpiller la constitution pour se présenter, n’aura aucun ennui de livrer le Capitaine Moussa Dadis Camara au TPI que le Président Compaoré qui avait reçu plus de 50 Kg d’or du Capitaine Moussa Dadis Camara.


Par ailleurs, si un prix « Bounty » est mis pour la tête du Capitaine Dadis Camara, il serait plus facile pour un « Commando » d’extraire le « boucher » de Koulé quand il réside au Mali, un pays très vaste où des commandos sèment déjà la terreur en témoignent les enlèvements d’étrangers dans le pays par des groupes terroristes.


Les mésaventures du Capitaine Moussa Dadis ne font que commencer par ce transfert politique au Mali, transfert qui a le parfum d’une escale technique vers le TPI.


Le Capitaine Moussa Dadis Camara n’a rien compris encore des vraies intentions de la « Mafia Libano-Française » qui a propulsé le Général Konaté au devant de la scène politique en Guinée.


Le Capitaine Moussa Dadis Camara doit comprendre que demander de protection ou de conseils au Général Konaté c’est comme demander à un sourcier qui a mangé ton premier enfant, des conseils pour guérir ton deuxième et dernier enfant malade.


Dans l’entourage du Président par Intérim, on est conscient que tant que le Capitaine Dadis Camara n’est pas mis dans un état de mort politique total (son inculpation, son arrestation et son transfert au TPI), il (Capitaine Dadis Camara) représente une grosse épiné dans le pied du Général Konaté.


Si ce transfert politique se matérialise, alors, une croix sera définitivement mise sur l’ère terrifiante de Dadis.


Un conseil amical au capitaine Moussa Dadis Camara : Restes au Burkina Faso, il en va de ta liberté même limitée pour le moment. En effet, il préférable pour un malade cette expression : « comment vas-tu ? » que cette autre expression : « que la terre vous soit légère ! »


Si le Capitaine Dadis avait prêté attention à la sonnette d’alarme et avait écouté les conseils de Guinea-Forum, il ne serait pas là où il est aujourd’hui.


Qui vivra verra !